Bienvenue sur notre site.

Notre principal objectif, à moyen et long terme, est simple et précis : fabriquer et vendre au moindre prix, des livres de bonne qualité. Vous trouverez ici la liste de tous les ouvrages que nous éditons, en espèrant que certains d'entre eux répondent à vos goûts et critéres.

» à propos

Canada, aller simple

Par Rachida M'Faddel;

Canada, aller simple Format : 13x20,5
Pages : 376
ISBN : 978-9954-1-6714-5
Parution : 2010
Prix :60Dhs

En stock

Commander

Description:
"Comme des millions d'hommes et de femmes de par le monde, Nabil Mansouri est porté par le rêve d'immigrer au Canada. Ayant réussi à passer à travers les mailles du processus de sélection, il brade ses biens et s'envole avec sa femme et leurs trois enfants vers le Canada. Rapidement, son rêve d'une vie meilleure se transforme en une lutte pour la survie. Le rêve se craquèle : manque de moyens, perte de repères, fracture au sein du couple... La quête d'un mieux-vivre conduira-t-elle cette famille, comme tant d'autres, fatalement, au déchirement, au désespoir, voire à l'échec ? Basé sur des faits réels, ce roman dévoile la face cachée de l'immigration et donne un aperçu du mirage canadien. Tous ceux et celles qui vivent le drame de l'exil se reconnaîtront dans cette histoire. Si certains en sortent vainqueurs, personne n'en sort indemne et beaucoup y laisse des plumes."

Extrait:
Au travail, tout le monde était au courant du projet de Nabil. Certains avaient tenté de le dissuader de faire le grand saut. Il n'était pas question d'abandonner. Il était prêt à en courir le risque. Nabil envoya une demande de présélection pour obtenir un visa de résidence permanente à la délégation générale du Québec à Paris. Une réponse négative arriva quelques jours plus tard, ce qui le laissa complètement défait. Une des raisons du refus était l'âge de Nabil et celui de Samia. Ils avaient tous les deux plus de trente-cinq... Cette réponse le mit hors de lui, mais il n'avait aucun moyen de la contester. Après la déception que la lettre causa, la vie reprit normalement son cours. Nabil ne voyait pas comment contourner les exigences de la politique d'immigration. Aussi, il se fit une raison et oublia quelque temps, l'idée d'émigrer au Canada, ce qui apaisa les craintes de Samia. Un soir, alors qu'il s'apprêtait à quitter son bureau, un collègue l'interpella...